" Les épreuves de travail et la Horde d'Or"

Sortie de boîte à Carnoux, le 29/09/85
photo Dr Béranger
N°6: Malik
N°5: Nitouche
N°4: Taïga

" Les épreuves de travail et la Horde d'Or"

 

 

L'histoire débute, lorsque Agnès et Xavier Przezdziecki sont arrivés en France.

Le commandant avait connaissance que, ce qui se passait pour les courses

sur les cynodromes algériens ne pourrait pas se réaliser en France.

Cela s'est confirmé au fil des mois. Lorsqu'ils ont voulu faire courir les sloughis de

"La Horde d’ Or", ils ne pouvaient intervenir qu'en présentation,  sans obtenir de

carnet de travail.

Tout provenait d'une erreur qui se maintient encore en 2017: ne pas reconnaître

que le sloughi est un coureur de fond alors que le greyhound est un sprinter, on

continue de comparer la vitesse des deux sur la même distance.

Les sloughis l'ont confirmé en courant deux tours de piste, soit environ 1000

mètres, sans être essoufflés et donnant la puissance de leur galop en fin de

course.

La différence morphologique reconnue en beauté et niée dans le

travail....

 

Les Français refusaient  et encore aujourd'hui, d'appliquer aux sloughis ce qu'ils

accordaient aux humains en compétition, à savoir différencier les sprinters des

coureurs de fond.


Agnès et Xavier Przezdziecki entraînaient leurs sloughis sur un terrain privé où

son propriétaire, Monsieur Yhler, avait construit une piste pour ses whippets.

(Photos chez Yhler).

 

Bernard Van de Velde, propriétaire de Manitou de "la Horde d’Or", avait réussi au

cours d’un entrainement à obtenir un carnet de travail pour le sloughi.

 

Forte de cette expérience Agnès décide d'entreprendre des démarches en vue de

faire participer les sloughis de "la Horde d’ Or" aux compétitions de la S.C.C.

(épreuve de travail) et de la fédération Paris Mutuel. 


Lors de l'exposition internationale d’Alès en 1981, sans l'accord du commandant

Xavier Przezdziecki, Agnès aborde le sujet avec le président de la S.C.C. présent

sur l'exposition. La discussion s'avérait sans issue, le président conseillant

d'accepter les mêmes carnets de travail que ceux du greyhound et ce malgré ses

explications.(voir ci-dessus)


Ses demandes se heurtaient à des fins de non-recevoir. A court d'arguments,

jugeant la discussion inutile elle finit par dire : «  Monsieur le président, les

premiers sloughis  Français à obtenir les carnets de travail sur longue distance

seront de "la Horde d'Or", je demanderai à des amis de les inscrire en Suisse, je

doute que cela donne une bonne image de la France! »  

 

 

Le premier carnet de travail de la Société Centrale Canine pour les

sloughis a été remis à Manitou de "la Horde d'Or" appartenant à Bernard

Van de Velde fin 1980.

L'accord fut ainsi obtenu et Malik, Nitouche, Ô kaline, Romane etc… prirent

part aux compétitions tant de la Société Centrale Canine que de la

Fédération Cynophile Internationale.

Merci aux sloughis de "la horde d'Or" qui ont ouvert la route...

Itou et Jennah en mars 1977

A Flassans
Itou en 1977 "extension et regroupée"
Une Belle (bringée) en 1977

les premiers sloughis de La Horde d'Or en Allemagne en 1976
1: Ulla
2: Sharaf


Présentation à Carnoux en septembre 1977: Sharaf avec Hans Peter et Agnès

Première course à Carnoux le 25/09/1977
Sharaf, Une Belle, Myriam, Jenna et Malik.
Sharaf le gagnant


En Suisse à kleindottingen le 31/08/1980.
Première participation de sloughi français à une course d'obstacles.
Nitouche, Malik et Sharaf, un qui veut l'autre pas !!!


Carnoux en décembre 1980.
Première course sur longue distance des sloughis français pour la fédération "Paris Mutuel"
Jenna, Mandane, Nitouche, Naïade, Ôkaline, Malik.

Toulouse 02/08/1981
Championnat de France UICL:
Ôkaline, Nitouche, Malik.


Championnat Fédération à Carnoux en 1985
1 groupe
2 Nitouche

Suisse en mai 1986
3 Hans Peter et martin
4 Sortie de boîte: Une de Nitouche et Thabya


Présentation à Carnoux le 06/04/1986
Agnès et Mme Roux : Uriel, Taïga, Kaline
Mme Roux: Volce et Sherraz.

Carnoux: sortie de boîte.

Présentation en juillet 1987

Montauban le 28/05/1987:

2:Uriel, 4:Nitouche, 1:Saga qui prend un raccourci.
2:Junior en course.

2:Junior, 1:Voynitcz, 4:Volce, 3:Baatou, 5:Taïga,

Montauban, suite.

La grande gagnante à Montauban le 28/05/1987: Taïga

Le lendemain du championnat "la meute" de la Horde d'Or:
Sopho, Volce, Romance, Saga, Nitouche, Uriel, Mandane, Junior et Taïga.

Championnat de la fédération à Blagnac/Toulouse le 19/11/1989.
Première sortie de boîte de destello
Podium avec Agnès:
Première Diavola (Targui X Saga) 960 mètres en 1 minute, 4 secondes et 44 centièmes
Deuxième: Berbère.
Podium (en couleur).

Blagnac-Toulouse: suite.

Poursuite à vue sur leurre, entrainement à Levens.

Carnoux le 15/09/1991.

Sortie de boîte:
6: Berbère
5: C'Kirghiz
2:Destello
3: Coubilay
6: Voynitz
1: Baahra

Premier virage:
1: Baatou
2: Destello
3: Coubilay
4: C'Kirghiz
5: Berbère
6: Voynitz